L'horloge de la cathédrale de Bourges

Compte de construction de l'horloge astronomique de la cathédrale de Bourges de 1424 (fonds du chapitre de la cathédrale Saint-Étienne de Bourges, 8 G 404).

L'horloge astronomique de la cathédrale de Bourges est exceptionnelle à plusieurs titres. Elle est d'abord la plus ancienne horloge en fonctionnement conservée en France. Elle offre ensuite l'avantage d'être précisément datée et documentée grâce aux comptes originaux conservés aux Archives départementales du Cher. C'est le début de ce document, rédigé en latin, qui est reproduit ici.

Après l'introduction, ce compte se divise en deux parties : les recettes (qui commence à la première page) et les dépenses ou mises qui sont les paiements effectués à tous ceux qui ont travaillé sur l'horloge depuis le concepteur, Jean Fusoris (ou Furoris), au serrurier Cassart, en passant par le peintre Jean d'Orléans...

extrait du compte de construction de l'horloge de 1424 (8G404)