Projection : j'aimerais qu'il reste quelque chose

Lundi 28 novembre à 18h30

Projection organisée dans le cadre du Mois du film documentaire

Film documentaire de Ludovic Cantais France, 2017, La Luna Productions 

Durée : 79 mn

Chaque semaine, une équipe de bénévoles du Mémorial de la Shoah à Paris recueille des témoignages et collecte les archives personnelles des déportés et de leurs familles. J’aimerais qu’il reste quelque chose va à la rencontre de ceux qui racontent et donnent, ainsi que de ceux qui écoutent et reçoivent.

Au fil des entretiens, au détour d’une histoire, s’affirme l’indélébile présence des absents.

Ce que reçoivent les bénévoles du Mémorial de la Shoah, ce ne sont pas seulement des personnes, comme on dit d’un médecin qu’il reçoit ses patients, ce ne sont pas seulement des souvenirs sous forme d’objets -photographies, jouets, vêtements…- ce sont des récits. Il est important que ces récits soient livrés oralement. Ça l’est d’abord parce que la parole, qui ici se fait mémoire vive, ce n’est pas seulement un matériau linguistique qui fait sens, transmettant des informations ou permettant l’expression, c’est aussi du silence, de la respiration, de l’intonation, de l’hésitation, un ballet de regards entre interlocuteurs, de la patience, de l’urgence, des sourires, des larmes, des mimiques, de l’émotion, tout ce dont seul le cinéma peut rendre compte.

Éloïse Lièvre

Lundi 28 novembre à 18h30
Amphithéâtre archives départementales
Entrée gratuite