Troisième concours : "Bien chère amie..." - du vendredi 20 novembre au mercredi 2 décembre

FRAD018_J1045_0001.jpg

Les lettres reçues par Charlotte Peynot pendant la Première Guerre mondiale, écrites par deux de ses anciens blessés, sont conservées aux Archives départementales du Cher sous la cote J 1045.

Charlotte Peynot réside avenue des Prés-le-Roi à Bourges. Pendant la Grande Guerre, elle travaille comme infirmière bénévole à l'hôpital temporaire n°3 de Bourges, salle 17 et salle 8. Cet établissement occupe les locaux du lycée de garçons situé 7 rue de Paradis (actuelle rue Branly). Ce lycée a pris le nom d'Alain-Fournier en 1937. De nos jours, ces locaux sont occupés par l'École Nationale Supérieure d'Art de Bourges.

La photographie d'une femme avec un chien pourrait représenter Charlotte Peynot, mais sans certitude faute d'indications. Il en est de même pour la photographie de groupe représentant quatre personnes. Impossible de savoir si l'infirmière est présente sur ce cliché ou si c'est un blessé qui a envoyé une photographie de sa petite famille, d'autant plus que l'image est de mauvaise qualité.

alice.coursier@departement18.fr

FRAD018_J1045_0002.jpg FRAD018_J1045_0003.jpg FRAD018_J1045_0004.jpg FRAD018_J1045_0005.jpg FRAD018_J1045_0006.jpg FRAD018_J1045_0007.jpg FRAD018_J1045_0008.jpg FRAD018_J1045_0009.jpg