De nouvelles perspectives architecturales : le XVIIe siècle

Château de Lignières

Au XVIIe siècle, des fortunes étrangères au Berry achètent des terres et seigneuries pour construire ou reconstruire de nouvelles maisons. Le château de Lignières en est un exemple. Il a été acheté par Jérôme de Nouveau, grand maître des postes et relais de France. Il fait reconstruire le château sur les anciennes bases d'une forteresse féodale, abattue en 1653. On voit encore le plan quadrilatère, entouré de douves, reprenant les traces des anciens fossés.

Cette disposition fait référence aux principes théorisés par Philibert de l'Orme (1510-1570) et Jacques Androuet du Cerceau (1515-1585), appliqués aux châteaux royaux dès le milieu du XVe siècle et adaptés à ceux de la noblesse le siècle suivant.

Dans ces nouvelles constructions, les châteaux n'ont plus d'éléments de défense réels. Ils subsistent cependant fréquemment en tant qu'éléments architecturaux décoratifs.

C'est aussi à cette période que les jardins prennent de plus en plus d'importance.