Joseph Leclerc (1774-1860), militaire de l'Empire

Tombe de Joseph Leclerc

Né le 21 octobre 1774 à Metz et décédé à Bourges le 3 décembre 1860, Joseph Leclerc est militaire.
Engagé comme soldat en 1793 à l'âge de 19 ans, il est condamné à mort après avoir refusé de faire partie du peloton d'exécution qui doit fusiller un de ses camarades coupable de vol. Il est libéré le 16 juin 1794, peu de temps avant la mort de Robespierre et la fin de la Terreur. Il participe, entre autres,  à la bataille d'Austerlitz en 1805 (où il est blessé) et à la bataille de Wagram.  Ses exploits sur les champs de bataille lui valurent de nombreuses distinctions dont la Légion d'Honneur dès 1808. En 1811 il devient capitaine, major du 15e régiment de voltigeurs de la garde impériale de Napoléon Ier. En 1814, au cours de la campagne de France, il est blessé à la tête : il est mis en disponibilité de l'armée. Son régiment, dissous en 1815, il s'établit à Bourges. C'est lors d'une visite de Napoléon III à Bourges, en 1852, qu'il sera fait commandeur de la Légion d'Honneur.