Accueil > Patrimoine > Bourges, patrimoine funéraire

Patrimoine

Le cimetière des Capucins

Vue d'ensemble du cimetière des Capucins, 2017

Situé impasse de Saint-Martin, le long du boulevard de Sarrebourg, le cimetière des Capucins est le plus ancien cimetière de Bourges. Fondé en 1792 sur les ruines du couvent des Capucins détruit à la Révolution Française, il est le premier cimetière à sortir de l'enceinte des remparts. Construit "sous le vent de la ville", pour éviter d'incommoder les habitants avec les odeurs et améliorer les conditions d'hygiène, il remplaçait la multitude de cimetières qui entourait chaque église de la cité.

Surnommé le "Petit Père Lachaise", ses 27000m² (2,7 hectares) contiennent près de 4000 concessions répertoriées. Elles se répartissent entre :

- une partie ancienne, située à l'ouest du cimetière, derrière le portail principal (la plus ancienne tombe est datée de 1746), et comprenant les massifs 1 à 9.

- une partie plus récente, extension de 1827, avec les massifs 10 à 19.

Le cimetière des Capucins recevaient les inhumations de toute la ville jusqu'à la création du cimetière Saint-Lazare (allée du Souvenir Français, quartier de la Gare) en 1836.

De la simple pierre tombale à la chapelle familiale, ce cimetière permet de retracer une histoire de Bourges à travers quelques uns de ses personnages emblématiques.


Espace personnel
Archives départementales et patrimoine du Cher - Plan du site - Contact - Crédits