Accueil > Recherches > Histoire et archives > La Seconde Guerre mondiale > 8 mai 1945 - 8 mai 2015 Une exposition virtuelle pour la victoire

Recherches

8 mai 1945 - 8 mai 2015 Une exposition virtuelle pour la victoire

70e anniversaire de la fin de la guerre en Europe

Les dates de la victoire

En France, l'annonce officielle de la victoire est effectuée à l'occasion d'un discours radiodiffusé du général de Gaulle, à 15 heures, le mardi 8 mai 1945. C'est donc cette date qui est retenue pour la commémoration officielle.

En fait, l'Allemagne signe un acte de capitulation militaire dès le 7 mai, à 2h41 à Reims. Mais les soviétiques exigent que la capitulation soit signée en bonne et due forme à Berlin, aux mains de l'Armée rouge depuis le début du mois. C'est chose faite le 8 mai vers 23 heures (9 mai vers 1 heure, heure de Moscou). C'est donc le 9 mai qui est commémoré de nos jours en Russie par un grand défilé militaire sur la place rouge.

La dernière des 4 poches de l'Atlantique encore tenues par les Allemands, la poche de Saint-Nazaire, ne se rend que le 11 mai. Et la Seconde Guerre mondiale ne prend fin que le 2 septembre 1945, avec la capitulation du Japon.

Les fêtes de la victoire

Le mardi 8 mai après-midi et le mercredi 9 mai sont déclarés exceptionnellement fériés. Les réjouissances populaires spontanées ou non se déroulent alors sur ces deux jours. Les maisons sont fleuries et pavoisées aux couleurs françaises et alliées, les gens se pressent dans les rues pour laisser éclater leur joie, des défilés se forment.

Un tract conçu par la préfecture du Cher et la mairie de Bourges est distribué dans les rues de la ville. Il invite notamment la population à se rassembler à 21h45 par quartier pour une retraite aux flambeaux, suivie de bals populaires sur les places publics.

Dans chaque commune, une courte cérémonie à lieu aux monuments aux morts afin de rendre hommage aux victimes de la guerre. Des bals sont organisés et l'on essaye de festoyer au mieux malgré les difficultés du ravitaillement.

Dans le Cher, la date des cérémonies officielles est fixée au dimanche 13 mai. Les fêtes de la victoire sont aussi organisées dans chaque commune. A Bourges, c'est la préfecture avec l'aide de la mairie, des différents services de l'État et du Comité Berrichon du Souvenir et de la Reconnaissance (CBSR) qui se charge de l'organisation.

Petite histoire d'un jour férié

En France, le 8 mai est donc la date officielle qui a été retenue pour commémorer la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe. Mais elle a connue bien des vicissitudes…

Au début, la date n'est pas fixe : «La commémoration de la Victoire remportée par les armées françaises et alliées le 8 mai 1945 sera célébrée le 8 mai de chaque année si ce jour est un dimanche et, dans le cas contraire, le premier dimanche qui suivra cette date.» (loi du 7 mai 1946). Il faut attendre la loi du 20 mars 1953 pour que soit fixé à sa date anniversaire la commémoration de l'armistice du 8 mai 1945 et que ce jour soit déclaré férié (loi du 20 mars 1953).

Mais la date de commémoration est ensuite reportée au deuxième dimanche du mois de mai (décret du Conseil d'État du 11 avril 1959), avec une exception en 1965 où un décret du 1er avril proclame le 8 mai de nouveau férié, 20e anniversaire de la Libération oblige. Nouveau changement en 1968 ou un décret du 17 janvier remet les commémorations à la date fixe du 8 mai, en fin de journée.

Dernière de ces nombreuses péripéties, le 8 mai est purement supprimé en 1975. La célébration est finalement rétablie en 1981 (loi du 2 octobre) à date fixe et à nouveau inscrite sur la liste des jours fériés.

L'exposition virtuelle

Tous les documents présentés sont issus des fonds des Archives départementales du Cher.

Documents administratifs, photographies, unes de journaux, coupures de presse, affiches, tract et opuscules vous feront revivre ce moment fort qui a marqué les Français de cette époque.

Le film des évènements

A l'occasion des fêtes de la victoire à Bourges, un film a été réalisé par Jean TROTIGNON. Il est possible de le visionner sur le site "Mémoire, les images d’archives en région Centre". 

                                                                        Didier Arnold


Espace personnel
Archives départementales et patrimoine du Cher - Plan du site - Contact - Crédits