Conseil général du Cher Archives départementales et patrimoine du Cher

Accueil > Recherches > Fiches pratiques > Les cartes postales du fonds Maquaire (6 Fi)

Recherches

Les cartes postales du fonds Maquaire (6 Fi)

Eugène Maquaire dans les "Adresses berrichonnes", 1914

6057 cartes postales numérisées en consultation

Eugène Maquaire et les grandes heures de la carte postale en Berry

 

Louis-Eugène-Elie Maquaire est né le 15 avril 1870 à Valençay dans l'Indre. En 1890, il exerce comme employé de commerce à Paris (Archives départementales du Cher, 2 R 562). Il se marie le 12 septembre 1898 à Marie-Madeleine Sajot, âgée de 23 ans, native d'Herry (Archives départementales du Cher, 3 E 4700). Le couple s'installe au 9, place Gordaine à Bourges et donne naissance à quatre enfants.

 

Lors du recensement de 1906, Eugène Maquaire apparaît comme "voyageur de commerce" pour le libraire Auxenfans, également éditrice de cartes postales (Archives départementales du Cher, 6 M 162). En 1911, il déménage au 13, rue Nationale (aujourd'hui rue Jean Girard) et se déclare "négociant" lors du recensement (Archives départementales du Cher, 6 M 193). En 1912, il figure dans l'annuaire comme "marchand de cartes postales" (Archives départementales du Cher, PER 523).

 

Pendant la Première Guerre mondiale, il est mobilisé et employé comme chauffeur dans la 8e région militaire (Archives départementales du Cher, 2 R 562). En janvier 1925, il devient propriétaire de son fonds de commerce et de son logement rue Nationale et poursuit la vente de cartes postales en gros (Archives départementales du Cher, 1 Q 12028).

 

En janvier 1934, il acquiert une remise et un garage au 5 bis, rue du Chevreau, ce qui reflète l'extension et la diversification de son activité, attestée en 1946 quand Eugène Maquaire dresse, dans le cadre du paiement de l'impôt de solidarité nationale, l'état de son stock de fournitures pour bureaux de tabac : aux cartes postales s'ajoutent de la papeterie, des articles de fête, du papier à cigarette et des accessoires pour fumeur, des munitions de chasse, du parfum et de la maroquinerie (Archives départementales du Cher, 1 Q 6886).

 

Madeleine Maquaire décède en 1948. Le fond de commerce est vendu en 1950 et Eugène Maquaire s'éteint le 11 janvier 1953.

 

Acquisition et numérisation


Le fonds de l'éditeur Maquaire est acheté par les Archives départementales du Cher en juillet 1965. Il se compose de négatifs sur plaque de verre ou sur film souple, parfois retouchés en vue de l'édition, et de cartes imprimées. Les dates de prise de vue s'échelonnent entre 1910 et 1940 environ. Certaines cartes sont identifiées par le monogramme EMB : Eugène Maquaire Bourges. D'autres portent des noms d'éditeurs différents, Eugène Maquaire ayant revendu certains de ses clichés.

 

Lors de la numérisation,  les cartes imprimées ont été privilégiées. Les négatifs ont fait l'objet d'une numérisation quand ils présentaient un caractère inédit par rapport à ces cartes. 

Eugène Maquaire dans les "Adresses berrichonnes", 1922

Espace personnel
Archives départementales et patrimoine du Cher - Plan du site - Contact - Crédits