Transcription paléographique

Droits et immunités de 1411 - transcription paléographique
  • Transcription paléographique

Jehan, filz de roy de France, duc de Berry (et) d’Auvergne, conte de Poictou, d’Estampes  de Bouloigne (et) d’Auvergne, lieuten(ant) de mons(eigneur) le roy en noz diz pays de Berry, Auvergne (et) Poictou ou pays de Languedoc et duchié de Guienne, a tous ceulx qui ces p(rese)ntes l(ett)res verront salut. Co(m)me noz bien amez le doyen (et) chapp(it)re  de l’egl(is)e cathedral de Bourg(es) nous ayent fait exposer que lad(i)c(t)e eglise soit de fundac(i)on royal (et) que a cause de la fondac(i)on (et) dottac(i)on d’icelle entre les aut(re)s droiz (et) demaines de lad(i)c(t)e egl(is)e ilz, ou nom (et) a cause d’icelle egl(is)e, soient seigneurs, aient (et) soient en possession (et) saisine de toute justice, jurisdic(i)on temporelle, haulte, moyenne (et) basse, (et) l’exercice d’icelle par leur baillif, prevost, sergent (et) aut(re)s officiers (et) ministres de leurd(i)c(t)e justice temporelle ou cloistre de lad(i)c(t)e egl(is)e et hostelz canoniaulx estans dedans la pourprise, circuite (et) clausure d’icellui cloistre selon ce que icellui cloistre se extend (et) comporte nuem(en)t soubz le ressort (et) souv(er)aineté de mons(eigneur) le roy ou bailliage de Saint Pere le Moustier, au lieu et siege de Centquoins, voires qui plus est jurisdic(i)on sp(er)ituelle p(ar) leur offic(ier) (et) aut(re)s ministres d’icelle jurisdic(i)on sp(er)ituelle nuem(en)t subjecte a la court de Ro(m)me ; et q(ue) neantmoins nagair(es), c’est assavoir en cest p(rese)nt mois de juing l’an mil CCCC et unze, n(ost)re amé (et) feal ch(eva)l(ie)r (et) chambellant Loys de Boresdont, n(ost)re senechal de Berry, estant loigé en l’ostel de maist(re) Jehan de Chery, chanoin(e) de lad(i)c(t)e egl(is)e, oudit cloistre de Bourg(es), pourprise, circuite (et) clausure d’icellui, Jehan Emenion, escuier, estant oudit hostel pour c(er)tain cas ou malefice que l’on disoit ou supposoit estre en fait com(m)is (et) p(er)petré par ledit Jehan Emenion escuier ou autrement, mist ou fist mect(re) main oudit Emenion (et) lui com(m)anda ou fit com(m)ander sa prison en noz prisons de n(ost)redit lieu (et) justice de Bourg(es), n(ost)redit sen(ech)al (et) Emenion, Guill(aum)e Labbé, Jehan Valentin, Bernart du Dezer, Jehan Bergier, Raymon Damp(er)re, noz s(er)gens (et) offic(ier)s ou aut(re)s noz s(er)gens (et) officiers estans oudit hostel canonial, oudit cloistre de Bourg(es), icellui n(ost)redit sen(ech)al p(ar) son com(m)andement fait de par nous fit mect(re) oudit Emenion (et) icellui prandre oudit hostel canonial (et) cloistre (et) jurisdic(i)on de lad(i)c(t)e egl(is)e de Bourg(es) par nozdiz s(er)gens ou aut(re)s noz officiers (et) ministres de n(ost)red(i)c(t)e justice de Bourg(es), traire (et) transporter ledit Emenion hors dudit hostel, cloistre (et) juridic(i)on de lad(i)c(t)e eglise, (et) icellui enmeurer en noz prisons de n(ost)red(i)c(t)e justice de Bourg(es) en n(ost)red(i)c(t)e ville ou grant p(re)jud(ice) desdiz doyan et chappistre de lad(i)c(t)e eglise, de leur d(i)c(t)e justice (et) jurisdic(i)on et des droiz (et) im(m)unité d’icelle eglise (et) plus seroit si sur ce ne leur estoit pourveu de provision (con)venable. Savoir faisons que nous, sur ce oÿ le rapport de n(ost)redit sen(ech)al lequel, si com(m)e il nous a dit, ignoroit lad(i)c(t)e jurisdic(i)on (et) droiz de lad(i)c(t)e eglise de Bourges lorsqu’il fist (et) fist faire lesdiz exploiz, saichans (et) ac(er)tenez lesdiz doyen (et) chapp(it)re de lad(i)c(t)e egl(is)e cathedral de Bourges (et) icelle eglise estre de fu(n)dac(i)on (et) doctac(i)on royal (et) cause de lad(i)c(t)e fondac(i)on (et) doctac(i)on royal d’icelle egl(is)e lesdiz doyen (et) chappistre a cause que dessus avoir droit et estre en possession (et) saisine de lad(i)c(t)e justice (et) exercice de justice (et) jurisdic(i)on temporelle, haulte, moyenne (et) basse oudit cloistre (t )hostelz canoniaulx de lad(i)c(t)e eglise estant dedans ledit cloistre, pourprise, circuite (et) clausure d’icellui, selon ce que ycellui cloistre se extend et comporte muem(en)t soubz ledit ressort (et) souveraineté dudit monseigneur le roy audit bailliaige de Saint Pere le Moustier, oudit lieu et siege de Centquoins,  voulans (et) desirans de n(ost)re cuer les droiz, prerogatives, im(m)unités et libertez de ladicte eglise estre cons(er)vez (et) gardez sans iceulx corrompre ne enffraindre ne souffrir estre corru(m)puz ne enftrains, avons voulu (et) consenti, voulons et consentons par ces p(rese)ntes par yceulx a nous ne a noz successeurs ducz de Berry (et) seigneurs de lad(i)c(t)e ville de Bourges, non avoir ne torn(er) aucun prouffit ne avoir torn(é) aucun p(re)judice ne consequa(n)ce (et) yceulx estre tenuz pour non faiz (et) non advenuz, mais iceulx com(m)andem(en)s, mainmis(es), exploiz faiz p(ar) n(ost)redit sen(ech)al (et) s(er)gens dessus nom(m)ez ou autres noz offic(ier)s ainsy faiz de fait ou nom de nous (et) pour nous oudit cloistre, oudit hostel canoniaul ou demore ledit maistre Jehan de Chery en tant que nous povons de l’auct(orit)é royal dont nous usons en ceste p(ar)tie en tant que mestier est, avons mis (et) mectons au neant. Et en oultre mandons, commandons, deffendons (et) enjoignons par ces mesmes p(rese)ntes a n(ost)redit sen(ech)al (et) procureur, s(er)gens et autres noz offic(ier)s de n(ost)redit paÿs de Berry p(rese)ns (et) advenir quelxconques (et) a ch(asc)un d’eulx si com(m)e a lui app(ar)tendra que lesdiz doyen (et) chapp(it)re de lad(i)c(t)e eglise en leurdicte justice (et) juridic(i)on quelxconques dudit cloistre de Bourges ne p(er)turbent ou empeschent en aucune maniere, car ainsy le voulons et nous plaist estre fait (et) aux dessus diz compl(aignan)s de lad(i)c(t)e egl(is)e de Bourg(es) l’avons octroyé (et) octroyons et de l’auct(orit)é royal se mestier est, non obstant quelxconques ordonnan(ces) (et) l(ett)res, mandem(en)s ou deffen(ses) au contraire. Donné en n(ost)red(i)c(t)e ville de Bourges, soubz n(ost)re seel, le xxe jour du moys de juing, l’an de grace mil quatre cens et unze.

Par mons(eigneur) le duc et lieutenant.

Maulin.