Conseil général du Cher Archives départementales et patrimoine du Cher

Accueil > Informations pratiques > Actualités > Dernières actualités > La déportation de France pour motif d'homosexualité

Informations pratiques

Par Arnaud Boulligny, responsable de recherches à la Fondation pour la Mémoire de la Déportation de Caen

Couverture livre Arnaud Bouligny

Apparue en France dans les années 1970, la question de la déportation d’homosexuels n’a trop longtemps été portée que par les militants eux-mêmes. Paradoxalement, sa reconnaissance officielle au début des années 2000 ne repose sur aucune étude sérieuse, si bien qu’elle continue souvent d’alimenter les polémiques. Depuis une dizaine d’années, le sujet s’est progressivement imposé comme un véritable objet scientifique. Les recherches dont les résultats sont exposés ici révèlent la grande variété des mesures répressives prises en France occupée, en Alsace Moselle, mais aussi sur le territoire du Reich à l’encontre de Français dont les pratiques sexuelles, réelles ou supposées, étaient considérées comme « contre-nature », celles-ci ne conduisant pas forcément à une déportation à proprement parler.

 

Pour bien comprendre la complexité du cas français, il est fondamental de retracer l’évolution du regard porté sur l’homosexualité et les homosexuels depuis la fin de l’Ancien Régime, tant en France que chez ses proches voisins, notamment l’Allemagne. Le contexte législatif, en particulier, est là d’autant plus important que les dispositions répressives ne cessent pas à Libération et influencent la construction d’une mémoire de la déportation homosexuelle.

 

Amphithéâtre - 4 juillet 2019 - 18 h 30

Entrée libre

 

En partenariat avec Berry LGBT

Logo Berry LGBT.jpg

Espace personnel
Archives départementales et patrimoine du Cher - Plan du site - Contact - Crédits