Conseil général du Cher Archives départementales et patrimoine du Cher

Accueil > Recherches > Histoire et archives > La Première Guerre mondiale > Les femmes dans la Grande Guerre > Clémentine BUREAU, sabotière à Mehun-sur-Yèvre

Recherches

Clémentine BUREAU, sabotière à Mehun-sur-Yèvre

Clémentine, René et Edmond BUREAU

Clémentine BOUIT, épouse BUREAU, est née le 7 décembre 1884 à Sainte-Thorette (Cher). Son père est charron, sa mère ménagère. Elle ne fréquente l'école que jusqu'à l'âge de 8 ans. Elle garde ensuite les oies, puis devient cuisinière dans une maison bourgeoise. Le 23 septembre 1907, Clémentine se marie avec Edmond à Sainte-Thorette. De leur union naissent deux enfants, René le 9 mars 1912 et Renée le 26 août 1920. Ils habitent au numéro 11 de la place de la République à Mehun-sur-Yèvre. Pendant la Grande Guerre, Clémentine va prendre la tête de la petite entreprise familiale. Outre la confection de sabots, la famille possède aussi quelques vignes, des poules ainsi que des maisons, donc des loyers à faire rentrer auprès de locataires. Faire un sabot nécessite cependant une technique et une force physique (pour la taille et la creuse, notamment) que Clémentine ne possède pas. Elle assure donc la vente, tient les comptes effectue quelques réparations mais doit embaucher ponctuellement des ouvriers pour assurer la production. Clémentine décède en 1965.

Edmond BUREAU est né le 16 juillet 1877 à Mehun-sur-Yèvre (Cher). Son père, Pierre, est sabotier. Edmond suit l'exemple paternel, devient compagnon et effectue un tour de France de trois ans. Ajourné pour faiblesse en 1898, il est finalement déclaré bon pour le service et part effectuer son temps au 152e RI (Gérardmer, département des Vosges) en novembre 1899. Promu caporal en septembre 1900, il est libéré en septembre 1901. Avant-guerre, il travaille comme sabotier à Mehun-sur-Yèvre avec son épouse Clémentine. Edmond est mobilisé début août 1914 au sein de la 6e compagnie du 62e RIT (régiment d'infanterie territoriale). Les premiers mois, il est employé à l'arrière de la ligne de front à garder les voies ou les gares, à décharger les convois de ravitaillement ou creuser des tranchées. Le premier avril 1916, il est muté au 48e RIT. Il découvre alors l'univers des tranchées, mais seulement en 2e lignes. Nommé sergent le 26 novembre 1918, il est démobilisé le 3 février 1919. Edmond décède en 1936.                                                                                                                                                                                                                                    Didier Arnold

Les documents présentés sur cette page font partie d'un don effectué par les familles CHOLLET et BUREAU.

J 3010 Première Guerre mondiale, correspondance d'Edmond et Clémentine BUREAU : lettres, cartes postales (1914-1919) ; documents divers : contrat de mariage [copie], extraits dactylographiés [des procès-verbaux du conseil municipal d'Allogny, des délibérations du Conseil général], notes biographiques, reconstitution cartographique du parcours d'Edmond, retranscriptions dactylographiées de la correspondance, photographies [reproductions] (1907-1919). 1907-1919

Ce fonds est principalement constitué par la correspondance entretenue entre Edmond et Clémentine du 2 août 1914 au 25 janvier 1919. Il comprend en tout 839 lettres et cartes postales. 324 sont envoyées par Clémentine à Edmond, dont 87 contiennent la réponse d'Edmond. Ce dernier a en effet réutilisé les lettres de Clémentine quand il restait suffisamment de place, le papier étant un bien précieux en ces temps de guerre. 515 sont expédiées par Edmond à Clémentine et René. La plupart des cartes postales représentent Mehun-sur-Yèvre et des localités traversées par Edmond.

Dans ces courriers, les époux évoquent les affaires courantes sur lesquelles Edmond garde un oeil et donne des consignes et des conseils. Les autres sujets fréquemment évoqués sont bien entendu la vie d'Edmond aux armées, le ravitaillement, les vêtements, et surtout ils ne manquent pas de se rappeler leur tendre affection.

Quelques lettres d'autres membres de la famille, dont le frère d'Edmond (René) et sa femme, ainsi que sa mère, complètent ces échanges épistolaires.

Edmond BUREAU est le grand-père maternel du donateur.

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

Pour visionner ou télécharger deux lettres de Clémentine, cliquez sur le lien suivant. 

Les jeunes mariés Edmond en uniforme du 62e RIT Edmond et Clémentine au mariage d'une sœur BOUIT La famille BUREAU

Espace personnel
Archives départementales et patrimoine du Cher - Plan du site - Contact - Crédits